08 février 2006

Des vies abimées, des vies voilées
Et pourtant la séparation n'est pas encore effectuée
Comment leur annoncer sans leur faire trop de mal ?
Comment leur faire comprendre sans trop les impliquer
Faut-il dès maintenant commencer à parler ?
Vaut-il mieux après tout attendre et patienter ?
Leur laisser malgré tout quelque peu de répit
Avant de déclencher, de sonner l'hallalie

L'attente est infernale, mais il faut endurer
Tenir encore un peu, éviter de sombrer
Quand certains embellissent et construisent leur vie
Voir le bonheur des autres me transperce d'envie

Quand la fatique me prend, certains soirs plus d'autres
Quand la peine est trop forte, et les larmes trop proches
Il me faut m'isoler, ne rien laisser paraître
Continuer à jouer, faire fi de ma détresse

Bientôt il me faudra affronter leurs regards
Bientôt il me faudra rassurer, consoler
Bientôt il me faudra assurer et faire face
Bientôt il te faudra assurer et faire face

Sensation de gâchis, sentiments mélangés, envie de partir vite et loin d'ici, envie d'en finir avec tout ça, pour pouvoir oublier et tout recommencer..

.. et en même temps difficile de tout quitter, de laisser derrière soi à tout jamais l'espoir d'une vie et d'un amour partagé.

Posté par tykeltia à 23:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Des vies abimées, des vies voiléesEt pourtant la

Nouveau commentaire